Le papier courant : impression de cellules photovoltaïques

Du papier qui produit de l’électricité

Miles Barr est professeur de génie électrique au MIT (Massachusetts Institute of Technologie). Il vient, avec des collègues professeurs de génie chimique et quelques étudiants très motivés, de publier un article dans la revue Advanced Materials, annonçant la création d’un papier imprimé de cellules photovoltaïques capables de produire de l’électricité.

 paper-solar1 paper-solar2 paper-solar3

Un procédé révolutionnaire

Le procédé d’impression est totalement révolutionnaire car il ne nécessite plus de disposer d’un support spécifique, les cellules électriques, et c’est cela qui est nouveau, s’impriment comme une cinquième couleur aussi simplement que les lettres d’or sur la Une du dernier roman de Bernard Werber. Papier ou tissus peuvent ainsi être imprimés avec une encre dont la température ne dépasse pas 120 degrés, rendant possible la production d’une électricité très bon marché. Ce procédé d’impression est également possible sur un film plastique.

De nombreuses applications  imaginables

Un papier peint qui produit de l’électricité, des panneaux solaires ultralégers pour couvrir de très grandes surfaces… cette innovation devrait connaître de nombreuses applications.

 

 

Et vous, quel usage imagineriez-vous ?

 

Le papier courant : impression de cellules photovoltaïques