Imprimer sur du carton


Le papier et le carton sont de composition identiques,  ils ne se différencient que par leur grammage (g/m2) : On parle de carton quand le grammage est supérieur à 600g/m2.

Présentation du carton

À la différence du papier, le carton est composé de plusieurs couches de pâtes de même type (carton fibre dure) ou de types différents (carton multicouche).

D’où vient-il ?

Le carton provient de :
  • sous-produits (matière première vierge) qui proviennent des bois et des entretiens des forêts…
  • pour le carton recyclés (PCR) issus de la collecte auprès des ménages et des industriels ou issus des chutes de fabrication.

Note : Les PCR représentent la matière première majoritaire de l’industrie papetière. Leurs provenances : chutes de fabrication, des collectes ménagères (emballages ménagers, magazines, journaux…), industrielles (emballages, commerciaux, papiers de bureaux, industriels…) de commerçants. 

Types de carton

Il existe plusieurs catégories d’emballages en papier et en carton, qui va influer sur le choix de l’impression sur carton  :

Le carton plat :

C’est le principal matériau utilisé pour les boîtes pliantes : boîtes à chaussure, boîtes de pâtissiers, étuis à parfum, présentoir de PLV, etc.

Il existe plusieurs sortes de carton plat, qui se différencient les uns des autres par la composition de leurs fibres : 100% primaires, 100% recyclées ou encore un mélange des deux.

Il peut de plus contenir des additifs destinés à le rendre résistant à l’eau, à l’humidité, aux graisses, notamment pour les produits alimentaires.

Le carton plat couché

Le plus courant, possède une face extérieure (recto) qui peut être recouverte d’un enduit, ce qui permet une meilleure impression et un effet brillant.  Il peut être recouvert d’une feuille d’aluminium ou d’un film métallisé pour lui donner un aspect métallique.

Le carton plat non couché

Il est surtout utilisé pour les emballages sous films rétractables, l’impression se faisant directement sur la dernière couche de fibres.

Le carton ondulé

Formé par assemblage de plusieurs feuilles de papiers spéciaux,  écrus ou blancs, de faible grammage ou de densité importante, résistants à l’éclatement, à l’humidité ou à la compression, ces papiers constituent une vaste gamme qui permet la fabrication d’emballages industriels de forte résistance, de palettes de transport, de présentoirs pour la grande distribution ou de petits emballages en micro-cannelure pour produits de grande consommation.

L’impression sur carton

On peut imprimer le carton par :

  • typographie,  en relief
  • héliogravure, technique qui convient particulièrement aux gros tirages et assure une très bonne qualité d’image.
  • Flexographie
  • Impression numérique
  • Impression offset

Quelles finitions ?

  • Le carton complexé : imprimé, ou non, il est recouvert d’une feuille plastique ou métallique. Cette finition peut être faite pour protéger de l’humidité et de l’usure, mais également à des fins esthétiques.
  • Le gaufrage consiste à créer des reliefs dans le carton.
  • La dorure : souvent réalisée en combinaison avec le gaufrage. Un texte, un dessin ou une image se trouvant sur une feuille métallique est transférée sur le carton pliant.

A ces finitions esthétiques, se joignent toutes les finitions « pratiques » comme le contrecollage, la découpe, l’entaillage, etc.

Devis d'impression sur carton
MicrolynxImprimer sur du carton