Après l’impression 3D, voici la 4D !

Alors que le secteur de l’impression en trois dimensions est en pleine croissance, des chercheurs américains ont mis au point une imprimante qualifiée de 4D !

Si imprimer des objets en 3D, qu’ils soient très grands ou très petits, devient de plus en plus courant, des chercheurs américains du Wyss Institute d’Harvard pensent déjà à la suite. En mélangeant des fibres de la sève de bois avec de l’hydrogel d’acrylamide ils sont parvenus (via un procédé d’impression 3D classique) à créer une fleur, qui, une fois plongée dans l’eau voit ses pétales se mettre à bouger. Selon l’équipe de scientifiques, une nouvelle méthode de programmation a été nécessaire permettant d’anticiper les mouvements de l’objet dans l’eau. Il est désormais possible de parler « d’impression quadridimensionnelle ».

Au final, cette orchidée fluorescente se comporte de la même manière qu’une véritable fleur.

Au-delà de cette prouesse technique et technologique, les chercheurs voient loin avec de nombreuses applications, notamment médicales comme la production d’organes, de tissus intelligents ou encore d’équipements biomédicaux.

MicrolynxAprès l’impression 3D, voici la 4D !