Mon musée à moi, rien qu’à moi

Cette histoire commence il y a 35 ans. Hans Flex commence une collection des objets les plus bizarroïdes qu’il est possible de trouver sur terre mais pas que… Sa maison devient une caverne d’Ali Baba rempli de fossiles de dinosaures, de fragments de météorites, de palmiers ayant poussés il y a des dizaines de millions d’années en Antarctiques ou encore de charbon provenant de la soute du Titanic, d’un fragment d’Apollo 11, de la terre provenant du château du comte Dracula (si, si)…

minimuseum_4

Il amasse Hans, tout ce qu’il trouve mais cherche une idée pour partager sa passion. C’est alors qu’il décide de créer des minis musées, il enferme des fragments de sa collection dans un rectangle de plastique acrylique et propose de le partager avec le monde entier.

minimuseum

C’est fou ce qu’un fossile de T-Rex peut donner comme morceaux de quelques millimètres de superficie !

Chaque musée est conçu à partir d’authentiques fragments et est construit à la carte suivant ce que chacun veut y placer. Chaque mini musée peut contenir de 11 à 33 pièces et s’accompagne d’un livret expliquant chaque élément de manière très détaillée. Tous les éléments constituant les musées sont authentifiés et le projet a déjà réuni plus de 1,2 millions de dollars sur la plateforme Kickstarter.

 minimuseum_3 minimuseum_2

L’inventeur a bénéficié d’une très large couverture médiatique et désormais les commandes sont nombreuses pour qui veut avoir sur son bureau des témoignages de l’histoire du monde et de l’univers…

Mon musée à moi, rien qu’à moi