Impression de flyers, tracts et prospectus : Tout savoir


Le Flyer est commercialement très efficace, à condition de soigner sa réalisation, tant du point de vue graphisme, typographie, que de son format d’impression et de son impression elle-même.

Un flyer, qu’est-ce que c’est ?

Un flyer,  qui est l’équivalent anglais du mot tract,  ou un prospectus, est un imprimé publicitaire distribué de la main à la main dans les espaces publics (marché, trottoirs…) ou distribué directement dans les boîtes aux lettres. Très utilisé au niveau local, c’est un des moyens de communication privilégié des PME-PMI en raison de sa simplicité.

On parle couramment de prospectus ou de flyer pour les actions commerciales et le mot tract est plutôt réservé à des actions de communication idéologiques ou politiques.

Les formats d’impression des flyers

Les formats d’impression standards des flyers sont :

  • 105×148 mm (format carte postale ou format A6) : il est idéal pour les messages événementiels comme l’annonce de spectacles, d’un jeu-concours (bulletin de participation), d’une soirée dans un restaurant… qui se déposent sur un comptoir, une table de vestiaire, etc.
  • 148×210 mm (format A5) : c’est le format le plus courant pour les flyers, du tract politique au prospectus publicitaire, car il présente un excellent rapport qualité/prix. Il est le plus souvent imprimé recto/verso.
  • 210×297 mm (format A4) : c’est le format le plus utilisé pour véhiculer les messages lors des campagnes électorales car il permet d’imprimer un long message ou un visuel de taille importante. Il est souvent décliné en outre en courrier publicitaire car son format correspond à celui d’un courrier classique.
  • 297×42 mm (format A3) : très utilisé par certaines grandes surfaces alimentaires ou de bricolage, il est généralement plié en 2 ou 3, et fait aussi office d’affichette sur les lieux de vente. Son format en fait un support de communication idéale pour annoncer une foire, une vente promotionnelle ou des manifestations culturelles.

À côté de ces normes, il existe des formats d’impression originaux de flyer, utilisés pour des opérations  spéciales ou une communication plus haut de gamme :

  • 100×100 mm : c’est un format carré qui se prête aux invitations à venir découvrir un événement sur un site (ouverture de magasins, vente exceptionnelle, etc.
  • 10×30 mm : c’est un format allongé qui est plutôt utilisé pour mettre en avant une gamme de produits.

Quel grammage pour le papier d’un flyer ?

Le grammage correspond à la densité du papier , mesurée en gramme par mètre carré. En général, plus le grammage est élevé, plus le résultat est qualitatif mais il n’est pas toujours nécessaire.  Par exemple, un flyer distribué en grandes quantités dans la rue se satisfait d’un faible grammage, d’autant qu’il sera plus facile à transporter : un carton A3 peut contenir 15 000 flyers A6 en 135 g, mais seulement 7 500 en 250g ! En général, on considère :

  • pour les flyers à durée de vie éphémère, comme ceux distribués sur les trottoirs : impression sur un papier souple de grammage limité (115g à 135g)
  • pour les flyers distribués dans les commerces et autres lieux fermés, qui ont donc une durée de vie plus longue : impression sur papier couché, plus résistant, et plus épais (250g à 350g) mais qui reste souple
  • pour les flyers haut de gamme comme les cartons d’invitation à des événements de prestige, un grammage de 350 g donnera un aspect luxueux. Dans ce cas, pour accentuer ce côté haut de gamme, on peut ajouter un pelliculage, ou mieux encore un  vernis sélectif. 

Quel type de papier pour un flyer ?

En sus de la variété de grammages et de formats possibles il reste à choisir entre trois types de papier couchés pour la réalisation d’un flyer :

  • Le papier couché brillant : il est plus particulièrement adapté aux flyers très chargés en images car il intensifie les couleurs et permet  un bon contraste entre le texte et les visuels
  • Le papier couché mat a l’avantage d’absorber très bien l’encre, il est donc adapté aux flyers qui doivent être personnalisés par un tampon par exemple ou s’ils comprennent un bulletin à remplir
  • Le papier couche demi-mat. : c’est l’option à choisir pour les flyers plus luxueux auxquels il donne un toucher soyeux.

Quelles finitions pour un flyer ?

Plusieurs finitions peuvent être apportées à un flyer, selon le résultat recherché :

  • La pose d’un vernis : le vernis machine, offre une très légère protection, le vernis acrylique, renforcé, le vernis UV offre un résultat très proche de celui du pelliculage pour un coût légèrement moindre.
    Le vernis sélectif, utilisé en complément du pelliculage, donne un côté classe  et fait  ressortir des éléments du flyer.
  • Le pelliculage est la finition la plus courante car elle offre un bon rapport qualité/prix :  une fine couche de film plastique est déposée sur le prospectus, le protégeant en lui donnant un aspect plus abouti.
  • Les découpes originales : ce sont par exemple des coins arrondis ou une forme géométrique comme un losange.
  • Le gaufrage met  en relief le flyer mais ne s’applique qu’aux prospectus qui ne sont pas imprimés au verso.
  • La dorure à chaud dépose une couche argentée ou dorée sur des éléments du flyer, c’est une technique coûteuse qui n’est utilisée que pour des flyers haut-de-gamme imprimés en quantité limitée.
Devis d'impression de flyer
MicrolynxImpression de flyers, tracts et prospectus : Tout savoir