L’impression numérique : rapide et à la demande

L’impression numérique, c’est quoi ?

L’impression numérique est un moyen d’impression rapide, une impression économique qui s’adapte à une très grande gamme de supports d’impression.

Sa rapidité, elle la doit au fait qu’elle se fait sans forme d’impression Une forme est la partie qui reçoit l’encre et qui sert à imprimer. Elle peut être en relief positif , en relief négatif , à plat , en pochoir, etc.  )

Dans l’impression numérique, l’image est imprimée directement sur le support. Ce qui permet de pouvoir la modifier à chaque exemplaire imprimé, pour remplacer par exemple à la volée des passages de texte ou des illustrations, sans diminuer la vitesse d’impression, mais en accroissant la valeur ajoutée de l’imprimé. C’est de l’impression personnalisée, l’impression à  la demande via des données variables.

Enfin,  l‘impression se fait de façon continue de l’ordinateur au tirage, sans interruption du flux numérique, ce qui explique également la rapidité d’exécution.

Comment ça marche ?

Il existe plusieurs types d’imprimantes numériques, utilisant des procédés différents.

L’imprimante à jet d’encre  fonctionne, comme son nom l’indique,  au moyen d’un jet d’encre sur le papier. Une surpression est créé dans un réservoir d’encre, entraînant l’éjection d’une goutte d’encre. Ce phénomène peut être produit thermiquement ou mécaniquement. Il se fait soit en continu (continous ink jet) avec une vitesse d’impression très importante mais une qualité moindre, soit en goutte à la demande (drop on demand), générée uniquement quand elle est désirée. La vitesse d’impression est alors ralentie mais la qualité est meilleure.

L’imprimante laser utilise de l’encre en poudre (toner) qui fond à l’aide d’un «système de four ». L’image est reproduite sur un cylindre d’impression recouvert d’un polymère  spécial, qui éclairé au laser,  se charge en électricité,  et adhère au support où elle s’imprime en un seul passage, le cylindre attirant de fines particules contenues dans un toner liquide ou solide (les toners liquides donnent une meilleure qualité car ils permettent de transférer plus de particules pour une même masse). Ces particules d’encre se déposent uniquement sur les zones chargées, destinées à recevoir les pigments, et vont, par la suite, être transférées sur le papier puis chauffées (cuisson) afin d’assurer de les fixer. C’est la méthode la plus utilisée aujourd’hui dans l’imprimerie numérique.

Les avantages de l’impression numérique

Ce qui fait le succès de l’impression numérique est que :
  • elle accepte des fichiers d’impression complexes avec plus de 6 couleurs contrairement à l’impression offset
  • elle est idéale pour les petites séries (moins de 1 000 ex) et présente un coût d’impression et de production plus intéressant que l’impression offset alors que le rapport s’inverse au-delà
  • elle permet des tirages à la demande, une personnalisation des textes et des illustrations (web to print)
  • elle a des délais d’impression très courts
  • elle utilise une très large gamme de supports et donc permet une grande variété de travaux

L’impression numérique pour quels supports ?

Et pour imprimer quoi ?

Presque tout peut être imprimé en numérique, quand ils sont personnalisés ou en petites quantités :
Attention, pour les supports extérieurs, la pose d’un vernis et/ou d’une protection est nécessaire pour assurer une bonne tenue des couleurs.
MicrolynxL’impression numérique : rapide et à la demande